Les travailleuses domestiques ont des droits!

 

FOR THE ENGLISH VERSION, CLICK HERE

 

SITUATION DES TRAVAILLEUSES ET TRAVAILLEURS  DOMESTIQUES DANS LE MONDE ET AU CANADA

Dans le monde, l’OIT estime qu’il y a entre 67 et 100 millions de travailleuses domestiques, dont 15,5 millions d’enfants et une très grande majorité de filles et de femmes. Elles doivent dans plusieurs cas faire face au racisme, à l’esclavage, aux violences physiques et sexuelles et à de graves atteintes à leurs droits et en particulier leur droit de se déplacer librement.

Au Canada, depuis le milieu des années 50, les travailleuses domestiques, en grande majorité des personnes racisées provenant de l’immigration, ont marqué le développement économique du pays, sans jamais bénéficier de la reconnaissance qui leur était due, leur travail demeurant le plus souvent invisible et peu valorisé socialement. Les politiques à leur égard ont généralement visé à exploiter leur force de travail et non à défendre leurs droits humains. Aujourd’hui, on dénombre environ 25 000 de ces travailleuses au Québec et 150 000 au Canada. Ces femmes sont vulnérables à l’exploitation, à la discrimination raciale, au harcèlement sexuel et psychologique, aux violences, aux viols. Plusieurs sont même sujettes au travail forcé.

Actuellement, seulement 25 États ont ratifié la Convention. En rejoignant ces États, le Canada peut assumer un rôle de leadership en faveur de la défense des droits des travailleuses domestiques et plus largement, des travailleuses migrantes. De plus, cette ratification inciterait d’autres États à ratifier la Convention C-189 et à adopter des normes contraignantes en faveur des droits et de la sécurité de ces travailleuses.

 

CAMPAGNE POUR QUE LE CANADA RATIFIE LA CONVENTION No. 189 DE L’ORGANISATION INTERNATIONAL DU TRAVAIL (OIT)

La campagne lancée par le Centre international de solidarité ouvrière (CISO) et le Comité québécois femmes et développement de l’AQOCI (CQFD) s’inscrit dans la foulée du mouvement mondial croissant pour la défense des droits des travailleuses domestiques. Elle s’échelonnera entre le 5 mars et le 16 juin 2018. Le 5 mars, un événement public est prévu pour lancer la campagne au Québec.

 

ACTIONS PRÉVUES ET COMMENT POUVEZ-VOUS APPUYER LA CAMPAGNE

  • Faire circuler  la pétition au gouvernement canadien de mars à juin 2018;
  • Appuyer la diffusion des outils d’éducation afin de faire connaître les violations de droits, mais aussi les efforts d’organisation portés par ces travailleuses;
  • Contribuer à mobiliser de nouveaux groupes autour de cette campagne dans des villes-clé du pays;
  • Organiser des rencontres de plaidoyer auprès des député.e.s canadien.ne.s à travers le pays pour qu’elles et ils connaissent l’appui des groupes et des communautés;
  • Rédiger et envoyer de lettres de plaidoyer au gouvernement canadien en appui aux revendications;
  • Adopter une résolution à titre d’organisation en appui à la campagne;
  • Nous transmettre l’information sur vos démarches (ciso@ciso.qc.ca)

 

NOS DEMANDES

Nos demandes sont simples et permettront aux travailleuses domestiques d’ici d’avoir des leviers supplémentaires pour faire valoir leurs droits, tout en incitant les autres pays à ratifier la Convention 189 de l’OIT. Près de 7 ans après sont adoption, il est plus que temps pour le Canada de ratifier cette convention et de montrer concrètement son engagement féministe.

Nous avons inscrit une pétition sur le site du Parlement du Canada où nous demandons au gouvernement canadien :

  • de ratifier la Convention 189 de l’OIT sur les travailleuses et travailleurs domestiques;
  • d’inviter les gouvernements des provinces et des Territoires à harmoniser leurs législations à la Recommandation 201 de l’OIT qui accompagne cette convention.

 

PÉTITION AU GOUVERNEMENT CANADIEN

Nous vous invitons à aller signer la pétition en ligne sur le site du Parlement et à la faire circuler dans vos réseaux!

 

Version française : https://petitions.noscommunes.ca/fr/Petition/Details?Petition=e-1568

English version : https://petitions.ourcommons.ca/en/Petition/Details?Petition=e-1568

Pétitions en format papier à imprimer:

PETITION CONVENTION 189 FR

PETITION CONVENTION 189 EN

COMMUNICATIONS

Pour nous faire part de votre intérêt à appuyer cette campagne ou pour plus d’informations, écrivez-nous à l’adresse:

ciso@ciso.qc.ca

 

OUTILS D’ÉDUCATION

Fiche 1 : Convention 189 sur les travailleuses et les travailleurs domestiques de l’OIT

 

Fiche 2 : Les travailleuses domestiques au Mexique

 

Fiche 3: Les travailleuses domestiques au Moyen Orient

 

Fiche 4: Les travailleuses domestiques et aides familiales au Québec et au Canada

 

Bannière de la campagne (version française):


Bannière de la campagne (version anglaise):

Bannière de la campagne (version bilingue):

 

Vidéo 1: Entrevue avec Marcelina Bautista

 

Marcelina Bautista est une militante et travailleuse domestique mexicaine. En 2000, elle a co-fondé le Centre d’appui et de formation pour les travailleuses domestiques (CACEH), organisme voué à la promotion les droits des travailleuses domestiques. Puis, en 2016, elle a ensuite co-fondé le syndicat de travailleuses domestiques (SINACTRAHO) du Mexique. Marcelina a été la coordonnatrice régionale pour l’Amérique latine de la Fédération internationale des travailleurs domestiques (FITD). Elle remporta le prix Hermila Galindo (2006) décerné par la Commission des droits de l’homme du District fédéral du Mexique, puis le prix des droits de l’homme de la Fondation Friedrich Ebert de l’Allemagne (2010) et le prix national pour l’égalité et la non-discrimination accordée par le Conseil national pour prévenir la discrimination du Mexique (2013). Elle a participé activement à la création et à l’adoption de la convention 189 et la Recommandation 201 sur le travail décent pour les travailleuses domestiques de l’Organisation internationale du Travail en 2010 et 2011 à Genève (Suisse).

 

DANS LES MÉDIAS

Lettre d’opinion publiée dans Le Soleil et Le Quotidien.

Lettre d’opinion publiée dans Le Droit.

Lettre d’opinion publiée dans l’Aut’ journal.

 

GROUPES QUI APPUIENT DÉJÀ LA CAMPAGNE

Aide internationale pour l’enfance (AIPE)

Association des groupes d’éducation populaire autonome (AGÉPA) Centre-du-Québec

Association pour la défense des droits du personnel domestique (ADDPD)

Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Au Bas de l’Échelle

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP/CUPE)

Canadian Federation of Nurses Unions / Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et d’infirmiers (CFNU/FCSII)

Caregivers Action Center (CAC)

Carrefour d’aide aux non-syndiqués-es de Trois-Rivières

Carrefour de solidarité internationale de Sherbrooke (CSI-Sherbrooke)

Centrale des syndicats du Québec (CSQ)

Centre Communautaire des femmes Sud Asiatiques

Centre des travailleurs et travailleuses immigrants (CTI)

Centre international de solidarité ouvrière (CISO)

Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec (CDPDJ)

Comité d’action contre la traite humaine interne et internationale (CATHII)

Comité des travailleurs et travailleuses accidentés de l’Estrie (CTTAE)

Comité québécois femmes et développement (CQFD-AQOCI)

ConcertAction femmes Estrie

Confédération des syndicats nationaux (CSN)

Conseil central Montréal-métropolitain-CSN

Conseil régional FTQ Montréal métropolitain

Développement et Paix

DroitsTravailleursMigrants/MigrantWorkersRights-Canada

Fédération des femmes du Québec (FFQ)

Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ)

Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ)

Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ)

Femmes de diverses origines (WDO/FDO)

Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Front de défense des non-syndiqué.e.s (FDNS)

Illusion-Emploi Sherbrooke

Inter Pares

Kairos

Le Phare des Affranchi(e)s

Ligue des droits et libertés du Québec

Maquila Solidarity Network (MSN)

Mouvement Action-Chômage de Montréal (MAC)

Mouvement Action-Chômage de Trois-Rivières

Mouvement des chômeurs et chômeuses de l’Estrie (MCCE)

Ontario Public Interest Research Group – Carleton University

Oxfam Canada

PINAY

Promotion handicap Estrie

Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale

Solidarité Laurentides Amérique centrale (SLAM)

Solidarité populaire Estrie

Solidarity Halifax

Syndicat des Métallos-FTQ

Table de concertation sur la situation des femmes immigrées de l’agglomération de Longueuil (TCSFIAL)

TROVEP Estrie

Unifor-Québec

Union des employés et employées de service – section locale 800 (UES-800)

Union des travailleuses travailleurs accidentés ou malades (UTTAM)

 

Ce projet est rendu possible grâce à l’appui financier du Gouvernement du Québec par l’entremise du
Programme d’éducation à la citoyenneté mondiale (PÉCM).