Programmation

Les jeudi 23 et vendredi 24 avril 2009
À l’Université Concordia
1455 rue de Maisonneuve Ouest, Montréal
Auditorium H-110 (Université Concordia, Édifice Henry F. Hall)

Programmation en bref  |  Programmation détaillée  |  English

Programmation en bref

Jeudi 23 avril 2009
9h00 à 12h00  > Inscriptions
10h00 à 11h30  > Mise à niveau
Présentée par la Coalition québécoise contre les ateliers de misère
11h30 à 13h00  > Dîner
(non fourni - Une liste de restaurants responsables sera mise à la disposition des participants)
13h00 à 13h30  > Mots de bienvenue
13h45 à 15h00  > Panel I – Le respect des droits humains : une nécessité pour un développement durable
15h15 à 17h00  > Panel II – Adopter une PAR pour le respect des droits des travailleurs
17h00 à 19h00  > Souper
(non fourni – une liste de restaurants responsables sera mise à la disposition des participants)
19h00 à 20h45  > Maison Théâtre (245, rue Ontario Est)
Débat – Responsabilité sociale des organisations : Législation ou démarche volontaire ?
Animateur-arbitre : André Bélisle
, Président-fondateur de l’Association québécoise
de la lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA)
Observatrice-analyste: Annie Letendre, Institut des sciences de l'environnement - UQAM

Invités POUR la législation

  • Rachel Chagnon, Avocate et professeure en à la Faculté de droit de l’UQÀM
  • Richard Séguin, Coordonnateur du réseau Économie et droits humains, Amnistie Internationale (AI) et Représentant de AI au comité de coordination et de recherche de la CQCAM

Invités POUR une démarche volontaire

  • Lorraine Simard, Expert-conseil, responsabilité sociale des entreprises et développement durable, Ellipsos
  • Stéphane Vachon, Professeur et Directeur du Groupe de recherche interdisciplinaire en développement durable (GRIDD-HEC) – HEC Montréal
20h45  > Maison Théâtre
Mot de clôture de la soirée et cocktail


Vendredi 24 avril 2009
8h30 à 9h30  > Inscriptions et intervention théâtrale
(Mise au jeu, équipe d’intervention théâtrale participative)
9h45 à 10h45  > 3 secteurs différents
Ateliers – Outils et meilleures pratiques
Secteur public Secteur privé
  • Tim Reeve, Sustainability Purchasing Network
(service de traduction simultanée)
Secteur associatif et syndical
11h00 à 12h00  > Conférences
Vérification et certification : quels sont les enjeux ?
  • Heather White, TAOS Network
  • Olivier Boiral, Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les normes internationales de gestion et les affaires environnementales de l’Université Laval
(service de traduction simultanée)
12h00 à 13h30  > Dîner
(non fourni - Une liste de restaurants responsables sera mise à la disposition des participants)
13h30 à 14h30  > Conférence
Innovations : des outils développés pour un nouveau regard sur le droit du travail
  • Catherine Benoit, Candidate au Doctorat en administration, option stratégie des affaires. Associée de recherche, analyse sociale du cycle de vie et responsabilité sociale des entreprises CIRAIG-UQÀM
  • Denis Pronovost, Directeur général d'Accademia Qualitas
14h35 à 15h15  > Conférence
Coûts et bénéfices reliés à l’adoption et la mise en œuvre d’une PAR
  • Tim Reeve, Sustainability Purchasing Network
15h30 à 16h30  > Conférences
Faire respecter les engagements pris en matière de RSO :
des moyens juridiques sont-ils à notre portée ?
Lois et accords commerciaux : obstacles à la mise en œuvre d’une PAR
  • Yannick Noiseux, Groupe de recherche sur l’intégration continentale (GRIC)
16h30 à 17h00  >
  • Plénière avec la participation de Mise au jeu, équipe d’intervention théâtrale participative
  • Clôture et mots de remerciements

Programmation détaillée

Jeudi 23 avril
Mise à niveau

Responsabilité sociale des organisations et politiques d’approvisionnement responsable

* Cette partie est conçue pour les non-initiés et les participants qui n’ont pas assisté
à la première édition du colloque en avril 2007.

Présentée par la Coalition québécoise contre les ateliers de misère

1er panel

Le respect des droits humains : une nécessité pour un développement durable
Si les liens entre le développement durable et la protection de l’environnement semblent évident à faire, il n’en est pas ainsi pour les aspects sociaux du développement qui commencent seulement à émerger dans le  discours. Dans un premier temps, ce premier panel mettra donc en lumière les aspects sociaux et humains du développement durable tels que définis par l’Organisation internationale du travail (OIT).  À cette cause, plusieurs efforts sont déployés.  Seront donc présentés deux exemples concrets de programmes mis sur pied en Chine par TAOS Network, un organisme voué à la promotion de la responsabilité sociale des entreprises pour qu’elles s’engagent à respecter, promouvoir et protéger les droits humains de leurs employéEs dans toute la chaîne d’approvisionnement.

2ième panel

Adopter une PAR pour le respect des droits des travailleurs
Ce deuxième panel mettra en perspective le chemin parcouru par deux organisations afin de mettre en place une PAR et de la faire appliquer.  À travers ce panel les participants entendront les témoignages de deux organisations ainsi que de groupes de pression qui ont été impliqués dans le processus d’implantation d’une PAR. Nous verrons comment ils ont convaincu leurs membres de l’intérêt à se responsabiliser socialement comme organisation et du processus réalisé afin d’adopter une PAR et de la mettre en œuvre. 

Débat 

Responsabilité sociale des organisations: Législation ou démarche volontaire ?
L’ensemble des nouvelles pratiques en matière de responsabilité sociale des organisations et de développement durable demeure largement dans le champ de la démarche volontaire. Quels sont les résultats à ce jour ? Sont-ils suffisants ? Conviendrait-il de légiférer afin d’intégrer les principes de responsabilité sociale dans la régulation des activités économiques ? Le débat suscitera la réflexion sur  les avancées de la responsabilisation sociale des organisations.

Vendredi 24 avril
Ateliers

Outils et meilleures pratiques
Ces ateliers permettront principalement l’échange d’expertise entre les acteurs d’un même secteur. Les ateliers seront donc divisés par secteurs (public, privé, associatif) et permettront d’entendre des témoignages sur l’adoption et l’intégration de PAR dans divers milieux et d’établir un partage des expériences vécues.

Conférences thématiques

Thème général : Enjeux et défis de la responsabilisation sociale des organisations et de l’adoption de PAR

Conférence no 1
Vérification et certification, quels sont les enjeux ?
Dans la mise œuvre d’une politique d’approvisionnement responsable la vérification est une étape capitale mais complexe à mettre en place.  La conférence permettra d’élucider les différentes problématiques reliées à la vérification dans la mise en œuvre d’une PAR et de trouver des solutions et des idées afin d’y remédier.

La partie « certification » dressera un portrait des certifications reconnues au Québec.  Nous verrons comment les organismes de certification permettent d’implanter des normes et des procédures dans les organisations.

  • Ida Monzon, TAOS Network
  • Olivier Boiral, Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les normes internationales de gestion et les affaires environnementales de l’Université Laval

Conférence no 2
Innovation : des outils développés pour un nouveau regard sur le droit du travail
Depuis quelques années, nous pouvons observer l’émergence de plusieurs initiatives internationales afin de faire respecter les droits du travail dans le monde. De plus, ces instruments visent une plus grande responsabilité sociale et environnementale des organisations.  Cette conférence fera l’illustration de deux initiatives fort pertinentes en la matière : 1) le processus international d’élaboration de la future norme ISO 26 000 qui pose des lignes directrices sur la responsabilité sociétale dans les organisations et 2) l’intégration de l’aspect social dans l’analyse du cycle de vie.  De plus en plus, les entreprises, les institutions et les organisations tiennent compte de ce concept dans leur approche. 

  • Catherine Benoit, Candidate au Doctorat en administration, option stratégie des affaires. Associée de recherche, analyse sociale du cycle de vie et responsabilité sociale des entreprises CIRAIG-UQÀM
  • Denis Pronovost, Directeur général d'Accademia Qualitas

Conférence no 3
L’achat local est-il synonyme de bonnes conditions de travail ?
Des lieux de travail ne respectant pas les normes du travail québécoises existent toujours dans la province.  Dans cette perspective, acheter local n’implique pas nécessairement un achat responsable. Cette conférence dressera un portrait des problématiques rencontrées par les travailleurs migrants au Québec et des nouveaux défis auxquels notre société devra faire face.

  • Carole Henry, Responsable des dossiers politiques, Au-bas-de-l’échelle
  • À confirmer

Conférence no 4
Coûts et bénéfices reliés à l’adoption et la mise en œuvre d’une PAR
De la mise en œuvre à l'évaluation d’une PAR, le conférencier, Tim Reeve de l’organisme Sustainability Purchasing Network (SPN) se penchera sur les démarches et outils pour mettre en œuvre, suivre et évaluer l'impact des politiques de développement durable en présentant une analyse des coûts et bénéfices.

Conférence no 5
Faire respecter les engagements pris en matière de RSO : des moyens juridiques sont-ils à notre portée ?
L’Association Sherpa fera une introduction aux moyens juridiques qui sont utilisés en matière de responsabilité sociale des organisations et présentera le portrait des instances qui permettent que soit respectées les engagements des parties qui adoptent des codes de conduite en matière de RSO. 
L’Association Sherpa est un réseau international de juristes qui travaille en lien avec des organisations de défense des droits de l'homme et des associations de protection de l'environnement. Sherpa a récemment travaillé sur des outils juridiques pertinents permettant de rendre responsable une société à l'égard des acteurs de sa chaîne d'approvisionnement dans la perspective de réformes du droit communautaire

Conférence no 6
Lois et accords commerciaux : obstacles à la mise en œuvre d’une PAR
Des accords bilatéraux et internationaux de libre-échange incluent désormais des clauses sociales et environnementales. L’OMC a développé un système juridique de règlement des différends et l’OCDE a adopté des mesures afin de guider la responsabilité sociale des entreprises.   Dans un contexte d’échanges libéralisés où le droit  la libre-concurrence est soutenu par des accords internationaux ou des lois nationales, mettre en place une PAR avec des critères contraignants peut être une tâche complexe.  La conférence permettra d’aborder les obstacles conjoncturels et des pistes de solutions pour faire face à ces défis.

Yannick Noiseux, membre du Groupe de recherche sur l’intégration continentale (GRIC)

Plénière

Retour sur les activités du colloque et intervention théâtrale de Mise au jeu, une équipe d’intervention théâtrale participative