Conférenciers

Angèle Aubin

Animatrice du colloque
Andragogue de formation, Angèle Aubin a accumulé plusieurs expériences dans le milieu des organismes et de la coopération internationale. Elle a occupé le poste de coordonnatrice de Carrefour Tiers-Monde et a collaboré à y développer un projet d'économie sociale pour financer les activités de solidarité internationale, soit l'Auberge l'Autre Jardin à Québec. Depuis 2005, elle est chargée de projet au Centre de coopération internationale en santé et développement (CCISD) et est membre d'un comité sur l'implication des femmes dans le développement au Réseau des Groupes de Femmes de Chaudière-Appalaches.


André Bélisle

Animateur du débat
André Bélisle est président-fondateur de l’Association québcoise de la lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA). Environnementaliste, travailleur forestier, producteur de bois, il est depuis 27 ans au cœur de l’action en environnement au Québec, il est à l’origine de plusieurs des plus importantes campagnes d’éducation populaire en environnement.


Catherine Benoit

Associée de recherche, CIRAIG-UQAM, Expert-conseil, Sylvatica
Catherine Benoît possède une expertise en RSE ainsi qu’à l’égard de l’évaluation des impacts sociaux des produits et des projets de développement. Elle développe des méthodes, outils et base de données pour l’analyse sociale du cycle de vie. Elle est associée de recherche en analyse sociale du cycle de vie au CIRAIG (www.ciraig.org), basée à l’École de Gestion de l’Université du Québec À Montréal (www.esg.uqam.ca). Elle est la coordonnatrice et l’éditrice principale du code de pratique en analyse sociale du cycle de vie qui sera publié par l’Initiative Cycle de Vie du PNUE en 2009 (http://lcinitiative.unep.fr/). Catherine fait aussi partie de l’équipe de Sylvatica, une société de conseil et un groupe de recherche spécialisé en analyse du cycle de vie. Catherine a un baccalauréat en anthropologie de l’Université de Montréal et une maîtrise en sciences de l’environnement de l’UQAM. Elle complète un doctorat en science de l’administration dans le programme conjoint de Montréal (McGill-UQAM-HEC-Concordia).


Olivier Boiral

Olivier Boiral est professeur titulaire à la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval et directeur de la chaire de recherche du Canada sur les normes internationales de gestion et les affaires environnementales. Ses travaux récents portent essentiellement sur les systèmes de gestion environnementale, la mise en œuvre du concept de développement durable et les normes internationales de gestion, en particulier les référentiels ISO 14 001 et ISO 9 001. Il intervient régulièrement dans la mise en œuvre de politique de développement durable et de systèmes de gestion environnementale dans les organisations. Il est également l’auteur d’une soixantaine d’articles et de communications scientifiques sur ces questions.


Joseph Breham

Joseph Breham est avocat et maitre de conférence associé en droit international pénal à l'université des sciences sociales de Toulouse (France) et responsable du pôle eau et industries agro-alimentaire de l'association Sherpa. Il intervient également pour la Maîtrise - Développement durable et gestion du changement climatique à l'École Supérieure de Commerce.

Sherpa, association humanitaire à but non lucratif, a pour objet de protéger et défendre les victimes de crimes économiques par l’utilisation du droit pour prévenir et réparer les atteintes aux droits de l’homme engendrées par les acteurs économiques.


Rachel Chagnon

Avocate de formation, Rachel Chagnon termine présentement une thèse de doctorat au département d’histoire de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Son travail de thèse porte sur les sources juridiques de la constitution canadienne. Elle s’intéresse plus particulièrement au rapport entre le droit et l’histoire.

Elle a participé de plus à plusieurs projets de recherche portant, entre autres, sur l’impact de la loi sur l’équité en matière d’emploi sur le travail des femmes.


Patrice Cordeau

M. Patrice Cordeau est conseiller en environnement et développement durable à l’Université de Sherbrooke. Il est titulaire d’un Baccalauréat en sciences, d’une Maîtrise en environnement et d’un Certificat en santé et sécurité au travail.

Il est responsable de la mise en œuvre du Plan d’action de développement durable de son institution et agit également à titre de président du groupe de travail en environnement et développement durable de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ). Également, M. Cordeau est chargé de cours au Centre universitaire de formation en environnement de l’Université de Sherbrooke et est reconnu comme l'un des principaux experts au Québec dans le domaine de la gestion des résidus domestiques dangereux (RDD).


Gil Favreau

Directeur action et responsabilité sociales, Service Citoyenneté, Cirque du Soleil.

Après avoir géré un important groupe d’action sociale à Montréal, Gil Favreau s’est joint au Cirque du Soleil en janvier 2000 à titre de coordonnateur de l’action sociale en Amérique.  Il supervisait les dons et les spectacles-bénéfice tout en développant des sites Cirque du Monde aux États-Unis.

En quelques années seulement, Gil est devenu superviseur de l’action sociale et de la coopération internationale et, peu après, directeur action et responsabilité sociales. Au cours des dernières années, il a instauré une politique d’approvisionnement responsable qui est appliquée par l’ensemble des services et a ajouté une clause de responsabilité sociale à tous les nouveaux contrats de partenariat, laquelle appelle au dialogue avec les partenaires du Cirque et encourage l’adoption d’un comportement responsable par toutes les parties. Enfin, il a fait une priorité de l’amélioration de la performance environnementale du Cirque en cherchant de nouvelles solutions pour réduire l’empreinte écologique de l’entreprise.


Carole Fiset

Ayant complété des études universitaires en sociologie et une maîtrise en éducation, Carole Fiset a été conseillère en Programme d’accès à l’égalité et a rempli les fonctions d’enquêteure médiateure. Depuis maintenant trois ans, elle occupe le poste d’agente d’éducation et de coopération au sein de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec. Elle est également responsable du dossier sur les travailleurs migrants. Enquêteure médiateure entre août 1990 et juin 1994


Andrea Galvez

Détentrice d’un diplôme d’études en Science Politique, Andrea Galvez est Représentante nationale au Bureau Québécois des TUAC Canada, Coordonatrice de la campagne pour de l'Alliance des Travailleurs Agricoles au Québec et Coordonnatrice du Centre d'appui de l'Alliance des Travailleurs Agricoles.


Frédérique Godefroi

Enseignante au cégep de l'Abitibi-Témiscamingue en littérature depuis 2003. Présidente de l'exécutif du Syndicat des enseignantes et des enseignants du cégep de l'Abitibi-Témiscamingue (SEECAT) depuis 2005. Membre du comité de solidarité de la Fédération autonome du Collégial (FAC) depuis 2004. Initiatrice de l'implantation d'une PAR à la FAC, adoptée en mars 2009.


Kevin Welbes Godin

Kevin Welbes Godin est conseiller en programmes d’études pour le Toronto Catholic District School Board (TCDSB). Il a investi maints efforts et travaillé conjointement avec les associations étudiantes, les professeurs, les parents, les administrateurs et les ONG pour y implanter une politique d’approvisionnement responsable (PAR). Il a d’ailleurs collaboré avec l’organisme Développement et paix pour mettre sur pied cette politique respectueuse des droits des travailleurs au sein du TCDSB. M. Welbes Godin a initié le partenariat qui s’est établi entre le “Ontario Catholic No-Sweat Network” et le “Ontario Catholic school boards”. Les efforts de M. Welbes Godin ont permis l’adoption d’une politique solide et efficace.


Carole Henry

Intervention, recherche et communication dans le réseau communautaire et féministe depuis plus de 25 ans, encore plus particulièrement dans le domaine de la défense des droits des consommateurs et des travailleurs. Actuellement, responsable des dossiers politiques et porte-parole de l’organisme Au bas de l’échelle.


Jemy Joseph

Lauréate de la bourse d’études John H. Moss pour l’excellence de ses performances académiques et son leadership hors du commun, Jemy Joseph obtient son diplôme universitaire de premier cycle en biologie et en neurosciences de l’Université de Toronto en 2008. Son histoire est empreinte d’un activisme inlassable. Alors qu’elle est étudiante en douzième année à la Francis Libermann Catholic High School et qu’elle participe à une retraite, Mme Joseph entend parler des ateliers de misère pour la toute première fois. Stupéfaite d’apprendre que son uniforme scolaire pourrait provenir de l’un de ces ateliers, elle se joint immédiatement au comité Toronto Catholic No Sweat Committee. À la suite de la présentation de Madame Joseph devant les administrateurs du Toronto Catholic School Board, le conseil scolaire décide de créer un comité pour élaborer la “No Sweat Policy”, une politique adoptée en 2005 qui empêche le recours aux ateliers de misère. Depuis ses débuts universitaires en 2004, Madame Joseph revendique et défend les droits des étudiants en agissant à titre de leader au sein de nombreuses organisations, principalement la Scarborough Campus Students’ Union. Ses efforts ont été récompensés par de nombreux prix et bourses octroyés par l’université.


Catherine Leblanc-Miller

Catherine LeBlanc-Miller a été élue administratrice du Conseil scolaire catholique du district de Toronto en 2002. Très active au sein de sa paroisse communautaire et dans le milieu scolaire depuis vingt ans, elle a inspiré de nombreux élèves à s’impliquer dans les activités du Comité sur une politique d’achat éthique. Catherine est surtout fière du rôle clé qu’elle a joué dans l’établissement d’une politique d’achat éthique au Conseil scolaire catholique du district de Toronto, au terme d’une étroite collaboration avec des élèves, parents, collègues et membres de la communauté. La persévérance et le travail auprès des médias ont été essentiels dans le succès du comité sur une politique d’achat éthique.


André Lecompte

André Lecompte détient un BAA option Gestion de la production et des opérations des HEC et a obtenu son diplôme d’approvisionneur professionnel agrée (a.p.a.). Il a œuvré pendant trois (3) ans dans le monde de l’industrie des communications et du plastique, et plus de dix huit ans (18) dans le monde de la santé dont quatre (4) années comme consultant en gestion hospitalière à l’étranger. (Zaïre, Liban, Iraq, Brésil et autres pays). Il est responsable de l’approvisionnement à l’Université de Sherbrooke depuis plus de neuf (9) ans. Il est Vice-président du regroupement des gestionnaires des approvisionnements des universités québécoises (RGAUQ) et y préside le comité du développement durable. Il agit, également, comme conseiller auprès de la Corporation des services regroupés de l’Estrie (CSRE) pour élaborer les orientations en matière d’approvisionnement et de développement durable.


Annie Letendre

Maître en sciences spécialisée sur les représentations et les comportements face aux changements climatiques depuis 15 ans, madame Letendre a travaillé à l'analyse de la réglementation et des pratiques courantes pour plusieurs dossiers environnementaux chez Bell Canada. Elle a également œuvré à la modernisation du système de gestion environnementale de l'entreprise. Elle a produit des bilans environnementaux pour plusieurs organisations et travaille désormais à la supervision des stages de maîtrise pour l'Institut des sciences de l'environnement de l'UQAM.


Léandre Morin

Détenant un baccalauréat en génie industriel de l’École Polytechnique de Montréal (1971) et une maîtrise en gestion de projets de l’UQAC (1984), il a d’abord travaillé comme ingénieur militaire dans les Forces armées canadiennes. Il entre au service de la fonction publique québécoise en 1981 comme chef du service des parcs et des réserves fauniques au Saguenay-Lac-St-Jean. De 1986 à 2000, il est responsable de la planification des développements informatiques au ministère du Revenu. Il joint la Direction générale des acquisitions (DGACQ) en 2000 comme conseiller en développement de l’organisation. En janvier 2004, la directrice générale lui confie le mandat d’implanter une nouvelle vision d’achats responsables à la DGACQ. Une politique interne d’acquisitions écoresponsables est développée et mise en place en avril 2005. Elle a été révisée en novembre 2007. Depuis le 16 février 2009, il est le conseiller principal en développement durable du CSPQ.


Yanick Noiseux

Sociologue, Yanick Noiseux a récemment terminé sa thèse de doctorat portant sur le renouvellement du syndicalisme dans le contexte actuel de transformation du travail caractérisé par l’essor de l’emploi atypique et la multiplication des statuts d’emploi. Depuis quelques années, il est associé au Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) dans le cadre d’un projet de recherche portant sur la gouvernance globale du travail. Il participe également à un projet de recherche de l’Institut de recherches et d’études féministes (IREF) et de l’Observatoire des Amériques portant sur l’impact de la libéralisation sur les conditions de travail des femmes au Québec.


Denis Pronovost

Directeur général d'Accademia Qualitas, il a oeuvré dans le domaine de l'éducation publique pendant 8 ans, et dans le domaine de l'assurance et du management de la qualité depuis plus de 25 ans. Il a été Auditeur principal certifié et a effectué plusieurs audits de système de management de la qualité.

Il contribue activement au Comité aviseur canadien du ISO/TC 176, au Comité aviseur canadien sur la Responsabilité sociale des entreprises et au Comité aviseur canadien sur la Gestion du risque. Il est membre de la délégation canadienne aux travaux internationaux sur la responsabilité sociale (ISO 26000).

Auteur de « Audits qualité internes » publié par Accademia Qualitas, co-auteur du « Guide ISO 9000, 3e édition » publié par CSA International, et auteur de "Internal Quality Auditing" publié par l'American Society for Quality.


Tim Reeve

Tim Reeve est président de Reeve Consulting et cofondateur de Sustainability Purchasing Network (SPN). Planificateur stratégique reconnu et chef d’équipe et axé sur les résultats, M. Reeve possède près de vingt années d’expérience en planification, en mise en œuvre et en gestion de stratégies d’achats durables et de programmes de responsabilité des entreprises pour des organisations publiques et privées.

Monsieur Reeve et son équipe ont fourni des services conseils à des gouvernements, à des entreprises et à des organismes institutionnels.

Depuis quatre ans, Monsieur Reeve est conseiller du VANOC, le comité organisateur des Jeux olympiques d’hiver de 2010. En 2002-03, il était membre du groupe 2010 Bid Corporation, où il a participé à la planification de segments d’« achats écologiques » et d’« activités éco-responsables » dans l’éventualité de Jeux Olympiques en Colombie-Britannique en 2010.

Avant de lancer sa propre société-conseil, Reeve Consulting Inc, Tim Reeve a passé près de vingt ans à aider divers organismes publics, privés et sans but lucratif à optimiser leurs programmes environnementaux et communautaires.


Dominic Roux

Docteur en droit et avocat depuis 1997, Me Dominic Roux est professeur à la Faculté de droit de l’Université Laval. Ses enseignements et recherches portent sur le droit international du travail, le droit de l’emploi, les droits et libertés fondamentaux au travail et la théorie du droit. Il est également chercheur au Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT), à l’Institut québécois des Hautes études internationales (IQHEI) et au Centre d’études en droit économique (CÉDÉ). Pendant plusieurs années, il a été procureur à la Direction des affaires juridiques de la Commission des normes du travail et chargé de cours au Département des sciences juridiques de l’UQAM.


Richard Séguin

Coordonnateur du réseau Économie et droits humains, Amnistie Internationale (AI)
Représentant de AI au comité de coordination et de recherche de la CQCAM

Richard Séguin est bachelier en informatique de gestion. Après quelques années à la Bourse de Montréal, il a fondé et dirigé la société d’informations financières EMS pendant plus de 15 ans. Mr Séguin est membre et militant d’AI depuis la fin des années 70. Actif au sein du réseau Économie et droits humains dès les débuts, il en est coordonateur depuis cinq ans. Il a pu ainsi mettre ses connaissances du secteur privé et des mécanismes du domaine financier au profit de la défense des droits humains. Au nom d’AI, il a présenté des mémoires à des tables de consultation et des pétitions aux gouvernements et il a aussi travaillé à de nombreuses actions auprès des entreprises. Mr Séguin siège depuis cinq ans au comité de coordination et de recherche de la CQCAM.


Jean-Pierre Simard

Détenant une maîtrise en sciences économiques de l'Université laval, Jean-Pierre Simard a été conseiller syndical à la Fédération des Communications (CSN) jusqu'en 1999; il est depuis cette dernière date directeur du module Administration et Systèmes de Fondaction et depuis 2006 responsable de la politique environnementale et de l’adoption de la PAR pour Fondaction.


Lorraine Simard

D.E.S.S. Gestion, B.A., expert-conseil,
responsabilité sociale d’entreprise et développement durable

Au sein d'ellipsos, Lorraine Simard accompagne les dirigeants des PME et des institutions dans leur processus de réflexion et de mise en oeuvre de stratégies d’affaires de développement durable. Elle instaure par des projets concrets le modèle de gestion de développement durable basé sur la pensée cycle de vie. Elle coache l’entreprise sur le volet consultation et dialogue avec les parties prenantes ici et outre-mer. Depuis 2004, bien ancrée sur les défis nationaux et internationaux du développement durable des entreprises et des pays en développement, elle se consacre tout particulièrement aux enjeux liés à l’eau et aux changements climatiques.

Elle fait partie des 50 Québécois formés en 2008 sur les changements climatiques au Canada par l'ancien vice-président des États-Unis, monsieur Al Gore, prix Nobel de la paix, est finaliste en 2008 au Prix Inspira de la Société québécoise des professionnels en relations publiques et fait partie en 2007 des 1 000 femmes leaders du projet Mille femmes de Montréal.


Stéphane Vachon

M. Vachon est professeur agrégé au service d’enseignement de la gestion des opérations et de la logistique de HEC Montréal. Il est aussi le Directeur du Groupe de recherche interdisciplinaire en développement durable (GRIDD-HEC) à cette même institution. D’ailleurs, il a publié plus d’une dizaine de publications scientifiques sur les questions de la gestion environnementale en entreprise au cours des cinq dernières années. M. Vachon est aussi régulièrement invité à donner des conférences dans le milieu des affaires sur les termes du verdissement et la gestion des chaînes d’approvisionnement.


Heather White

Mme Heather White est fondatrice de New-Standards et de Taos Network (2007), deux firmes d’audit et de recherche basées aux États-Unis et en Chine. New-Standards et Taos Network travaillent avec des syndicats, des entreprises et des fonds de pension pour élaborer des rapports sur des questions d’ordre environnemental et social en milieu de travail. Ces firmes offrent des programmes de surveillance sociale et de la formation à l’intention des travailleurs et des dirigeants d’entreprises. À ce jour, Mme White a conseillé plus de 300 compagnies américaines et européennes sur les droits humains, dans 60 pays. Au nombre de ses clients figurent de grandes entreprises telles que Volkswagen, Timberland et Polo Ralph Lauren.

Entre 2001 et 2005, Mme White a également été consultante en droits humains et droits du travail pour CalPERS, le système de retraite des employés du secteur public de Californie, notamment pour le projet de recherche sur les marchés émergents, qui consistait à faire un filtrage social des portfolios d’investissement. Ce projet de 2,3 millions de dollars, qualifié d’innovateur et de très controversé dans le secteur de l’investissement institutionnel a fait de Mme White et de ses collègues une référence incontournable en matière de contrôle de performance et de conformité d’un pays avec les conventions internationales du travail.


Tournée à Chicoutimi 27 avril

Nicole Huybens

Psychosociologue, détentrice d'un diplôme de maîtrise en communication de l'université catholique de Louvain en Belgique et d’un diplôme de maîtrise en théologie pratique de l’université de Montréal.  Professeure au département des sciences fondamentales, elle enseigne l’éco-conseil depuis 2001 au Québec, après une dizaine d'années d'expériences dans ce domaine en Europe.

Elle réalise parallèlement à ses activités d'enseignante une thèse de doctorat sur la complexité dans la controverse socio-environnementale sur la forêt boréale. Elle s’intéresse à la relation homme – nature et à la forêt comme symbole.  Elle se spécialise aussi dans une approche humaniste du développement durable et étudie avec intérêt les processus de changement qui sous-tendent les décisions vers un monde plus juste, plus vert et plus solidaire.  Un samedi sur deux, elle publie une chronique dans le journal Le Quotidien.


Annie Brassard

Le Centre québécois de développement durable (CQDD) est un organisme indépendant à but non lucratif qui compte plus de 15 années d’expérience. Il a pour mission de développer et d’adapter des outils de développement durable, les expérimenter et les mettre au service des organismes, des entreprises et des collectivités.

Mme Annie Brassard est titulaire d’un baccalauréat en psychologie (U. Laval, 1996), d’une maîtrise en gestion de l’environnement (U. Sherbrooke, 2000), et elle poursuit actuellement une maîtrise en gestion de projet. Elle œuvre depuis l’an 2000 au sein du Centre québécois de développement durable (CQDD) à titre de coordonnatrice des services de gestion en développement durable.


Tournée à Québec 28 avril

Martin Dumas

Avocat, professeur et chercheur au CRIMT, Martin Dumas a étudié le droit et les sciences sociales à Londres, Toronto, Oxford et Québec avant d’exercer le droit du travail et des affaires à Montréal et Toronto. Il a œuvré, de 2002 à 2005, à titre de conseiller international en matière de travail auprès du secrétariat trinational institué en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine du travail (ANACT) à Washington D.C. Il conseille diverses organisations, est collaborateur à la revue électronique Gaïapresse, cofondateur d’Africa Monde et fondateur de Filos Mundi, une entreprise vouée à la promotion de la responsabilité sociale contrôlée de l’entreprise. Martin Dumas défendra sous peu une thèse sur le droit consumocratique à la London School of Economics and Political Science. Il a joint le département des relations industrielles de l’Université Laval en 2008 et est récipiendaire de divers prix et distinctions scientifiques, juridiques et littéraires.